La classe américaine, version film français [Terminée]

 :: Dossiers magiques :: Dossiers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Déc - 22:29

   

Billy Boulanger
"Je pensais Mozart mort, mais j'ai ouvert mon frigo et Mozzarella" - Carambar

Partie RP

   "Mon nom est Boulanger Billy et je suis un un homme de 22 ans. Je peux faire rire les autres et je suis actuellement dans la classe Voluntas. Mon principal défaut est d'être vaniteux et ma qualité majeure est d'être persévérant."

   
► Zone : Merlin
   ► Partenaire : Euh, j'ai pas d'ami
   ► Taille : 1m85
   ► Poids : 70 kg
   ► Arme : Une montre style Flik Flak, qui se transforme en un maillet à une main qui fait pouet quand il tape(mais marron aux masses oranges, qui fait quand même mal quand il tape).
   ► Statistiques : 30/40/30
   ► Ville Natale : Tourcoing
   
   

   
Partie IRL

   
► Pseudo(s) fréquent(s): Disons que j'en teste plusieurs en ce moment, donc dur à dire.
   ► Tu as quel âge ? 20 ans
   ► Tu nous a trouvé où ? Les top-sites, plus ou moins
   ► Comment tu trouves le forum ? Ben il est cool
   ► T'as un autre compte ? Lequel ? Nope
   ► T'as pas un truc à nous dire hein ? Chèvre. C'est bon, le chèvre.
   ► Code du règlement : Le Paradis n'est pas ici
   

   
Physique (2 lignes)

   
Un grand mince aux cheveux châtains en bataille, aux yeux marrons, toujours vêtu d’un pantalon, d’un t-shirt et d’un pull par-dessus. Voilà, c’est à ça que je ressemble sur scène, et aussi en-dehors – parce que faut bien avouer que je trace difficilement la limite entre les deux.
Plus en détails, je ne suis pas spécialement musclé. Oh, disons que des mois d’intérim à travailler à la chaîne et à pousser des palettes m’ont un peu sculpté, mais juste assez pour paraître aussi large qu’un type qui a un peu de graisse, sans que j’en ai. Loin d’un Musclor, quoi.

A côté de ça, je ne suis pas spécialement beau, ni laid. Je suis banal, terriblement banal. Le genre de type comme on en voit tous les jours, sur lequel on ne se retourne jamais. Ce qui, soit dit en passant, m’avait offert un peu de tranquillité lors de mes quelques mois de succès.
Ah, oui, j’ai une démarche lambda, le dos presque droit et le regard souvent perdu sur le chemin. Faudrait que j’arrête de me décrire, j’ai l’impression de répéter sans cesse que je suis normal. Et c’est un peu triste.

Dernier truc, j’ai une tâche de vin en forme de poire sur la fesse gauche. Oui, ça n’a aucune importance, mais j’avais besoin de préciser que je n’étais pas un modèle d’humain générique. A moins que ce soit mon code-barre. Oh, mazette.
   

   
Caractère (5 lignes)

   
Belle affaire ça, tiens, d’exposer mon caractère. Si je dois être totalement honnête, je dirais que je suis quelqu’un d’assez banal en fin de compte. Ouais, voilà.

Bon, bon, d’accord, je vais approfondir un peu. Je suis un passionné. Quand j’ai débuté ma carrière d’humoriste, j’y ai mis mes tripes, jusqu’à m’écrouler d’épuisement à cause du rythme effréné de mes one-man show, et j’ai vécu entièrement mes hauts et mes bas. Quand elle était à son sommet, j’étais heureux, vaniteux, sûr de moi. Trop, d’ailleurs, c’est ce qui m’a aussi rendu insouciant et abruti à l’époque.
C’est ça, le truc à saisir. Quand tout baigne pour moi, j’oublie que je peux encore m’échouer. Et lorsque l’échec pointe le bout de son nez, je suis incapable de sauver les meubles : non, j’accompagne le bateau jusqu’au fond de l’océan, sans vraiment tenter de l’épargner.

Évidemment, mon tempérament est différent quand je suis à terre. Là, je me bats pour remonter, je puise dans mon profond optimisme pour à nouveau tout tenter, et je ne m’octroie de repos que lorsque je suis parvenu à remonter. Si vous m’avez suivi jusque-là, vous devinerez que lorsque je réussis à récupérer ma renommée déchue, je la laisse s’échapper à nouveau à cause de ma paresse arrogante. Un cercle vicieux, en somme.

A côté de ça, je pense être quelqu’un d’agréable. Je suis plutôt poli, voire même drôle parfois – il vaudrait mieux, c’est mon métier. Gentil et serviable, aussi. Puis curieux, il faut bien l’avouer. J'le concède, il m'est aussi déjà arrivé de me prendre la tête avec deux-trois vigiles de salles qui refusaient que j'aille voir leur responsable, mais c'est anecdotique...

Allez, en rapide : je suis un con, mais un con déterminé.
   

   
Histoire (10 lignes)

   
« De toute façon, j’ai jamais été doué pour commencer les histoires. Bon point pour moi : c’est normal que j’connaisse pas le début de celle-ci. Parce que ce que je vais raconter, c’est pas la vie d’un énième personnage inventé, ou les grands traits de celle d’une personnalité. Non, c’est la mienne dont il est question.
Ouais, vous vous imaginez bien que si j’écris une autobiographie du haut de mes vingt-deux ans, c’est qu’il y a une bonne raison derrière. Le twist, c’est qu’elle est moisie, en fait. Juste mon vieux pote Tom qui m’a soufflé l’idée de gratter un truc sur mon passé, au cas où ça me permettrait d’attirer un peu les projecteurs. Faut dire, j’en ai bien besoin de ceux-là – car, quand même la vieille salle moisie de Meulin vous refuse, c’est qu’il y a un sacré problème avec vous, et votre talent. Alors si quelques racontars sur l’histoire ennuyante d’un humoriste raté peuvent me permettre de relancer ne serait-ce qu’un mois ma carrière, je suis prêt à fournir tous les efforts du monde.

Donc, voilà. Déjà, clarifions quelques trucs : oui, je m’appelle vraiment Billy Boulanger. Non, c’est pas qu’un nom de scène. Disons que même si les années 90 ont apporté tout un tas de belles choses – comme les Minikeums, l’essor des manga animés dans la culture franchouillarde, Pokémons et la naissance de Louane -, ils ont aussi participé à l’une des pires abominations de ces dernières années : le culte du prénom américain.
J’vous vois arriver, vous allez me dire que Shirley c’est pas si moche, que Jason ça fait viril, qu’il faut arrêter d’importuner les Kévin… Mais, même si je ne suis pas franchement d’accord sur tout ça, il y a bien un point sur lequel personne ne peut me contredire. En clair, les chimères franco-muricaines. Genre Beverley Bernard, Elton Dupont et j’en passe des pires.
Bref, si vous ne l’aviez pas encore compris, je déteste mon nom.

Ceci posé, passons à la suite. J’suis né à Tourcoing, un faux trou paumé entre Roubaix et Dunkerque – parce que ouais, on est presque cent milles, rien que ça -, et j’ai grandi dans un vieux HLM du coin, seul avec ma mère. Si vous vous demandez où s’est trouvé mon père pendant ce temps, sachez que je partage la question. Et si par hasard tu me lis, papa, sache que … Hmm, j’vais pas écrire ça, l’éditeur me censurerait.
Bon, bon. Je vais passer rapidement sur ma jeunesse, elle n’a rien bien intéressant : un élève studieux mais moyen, un brevet obtenu mention c’était pas si mauvais, et puis un arrêt des études aussitôt. Eh oui, c’était bien sympa tout ça, mais c’est qu’on commençait à manquer de sous à la maison. Le prix du logement avait grimpé, ma mère s’était fait virer, et si je voulais continuer à manger au moins une fois par jour, il allait falloir que je me bouge le fion. Alors c’est ce que j’ai fait.
Pendant trois putains d’années, j’ai enchaîné les travails bidons. Enfin, bidons, bidons, pas vraiment. Disons que c’est ce que le gosse pubère que j’étais pensait, mais je suis bien content aujourd’hui d’avoir pu faire éboueur, standardiste, vigile, caissier, ou bien balayeur. Sans ces tafs-là, j’pense bien que je serais à la rue. Ce qui pourrait ne pas traîner si je n’arrive pas à me remettre à flot, soit dit en passant.

Voilà, on en vient maintenant au cœur du sujet : ma carrière actuelle. Et comme je l’ai d’jà dit plus haut, je suis un humoriste. J’fais des one-man show, quoi. Au début, je passais dans les vieux bars de mon quartier et avec quelques blagues beaufs, j’arrivais à gagner assez d’argent pour manger, et le chômage faisait le reste. Sauf qu’étant donné que je suis le premier des idiots, cette espèce de fausse gloire m’est monté à la tête, et j’ai décidé de déménager vers la capitale, histoire de proposer mon pseudo-talent à davantage de gens.
Sauf que contre toute attente, ça a fonctionné. Trois soirs, au moins. Disons que mon humour un peu rustre changeait un peu des standards plus lissés du coin, mais … C’était peut-être un poil trop brut pour être véritablement poilant, quoi. Alors, c’est là qu’a commencé ma dégringolade. Après un an de franc succès, j’ai bataillé, mais l’échec se profilait de plus en plus à l’horizon - jusqu’à un jour se pointer sur mon paillasson un triste jour d’avril, sous la forme d’un avis d’expulsion.
Et c’est comme ça que j’ai atterri à Meulin, ville citadine si l’on sait fermer ses yeux ; et ses oreilles. D’ailleurs si ça vous intéresse, la ville a changé de nom en fait. Elle s’appelle Dompierre-les-Ormes maintenant. Mais on s’en fout je crois.
Bref. Là-bas j’ai redoré quelque peu mon blason. Six mois, au moins. Puis, évidemment, ça s’est gâté. Pour une raison conne, qui plus est : je m’étais pointé avec deux spectacles différents, et j’étais tellement grisé par cette sensation de renommée renaissante, que j’en ai oublié d’en écrire un autre. Suite logique, les gens se sont lassés, et m’ont oublié – assez pour qu’on me refuse même la plus miteuse des celles, car l’on me sait trop peu désiré pour la remplir.

V... »


Je soupire. Puis, après un instant de réflexion, je supprime le document. J’ai été con de croire un instant aux histoires de Tom – j’ai pas le talent d’un écrivain, et j’ai rien d’intéressant à raconter. Elle fait même pas mille mots ma biographie, comment est-ce que je pourrais avoir le moindre espoir de me faire publier ? C’est ridicule, putain. De toute façon j’le sais déjà, elle est foutue ma carrière.
J’suis rien de plus qu’un de ces comiques génériques qui font la une du journal du coin pendant deux semaines, puis qui disparaissent dans l’oubli, et se réorientent. J’le sais pertinemment depuis des mois ça, alors pourquoi est-ce que je m’accroche ?
Peut-être parce que j’suis un con un peu trop optimiste. Ouais, ça doit être ça. J’ai beau clamer que j’ai tout raté, je vais quand même tout recommence derrière.

[…]

Je m’allonge sur mon vieux lit, la tête embuée. J’me suis acharné, hein ? J’ai recommencé huit fois ce texte, en l’effaçant à chaque fois, incapable d’être satisfait. Et pourtant, demain matin, je l’écrirai une neuvième fois. J’ai plus qu’ça à faire, de toute façon.
Et voilà que je recommence à faire mon pessimisto-optimiste. A rien n’y comprendre, bon sang. Va te coucher Sasuke.

[…]

Tac tac tac. Tac tac tac.

Hmm ? Il grêle ? Je me retourne lentement dans mon lit, blasé d’ouvrir les yeux si tôt. Il fait jour, tiens. Je baille, m’approche de la fenêtre pour chasser le piaf qui tape dessus, mais il ne bouge pas. Bon, tant pis, je retourne me pieuter.

Tac tac tac. Tac tac tac.

Eh con, tu voudrais pas me laisser dormir ? Je soupire, puis me lève plus franchement. J’ouvre la fenêtre en grand, pour toiser la bête qui trouble mon sommeil. Une espèce de pigeon. Ou d’hibou. Un croisement entre les deux, ou j’sais pas quoi, je suis pas ornithologue moi.

« - Bon, bon, t’es mignon l’ami, mais ça te dirait d’arrêter de taper sur mon carreau ? J’aimerais pioncer, j’suis claqué. »

Il ne bronche pas. Je plisse les yeux pour capter son regard, mais avant d’apercevoir la couleur de ses yeux, je sursaute de surprise. Merde, il tient une lettre, l’oiseau. Ça existe encore de nos jours, ça ? Bizarre. Puis surtout, qui irait se faire chier à envoyer une missive du genre à un type paumé comme moi ? Bah, sûrement deux fanatiques médiévaux qui se sont trompés de tiret.
Néanmoins, j’attrape le papier. Ben quoi ? J’suis curieux.



Ah. Ok. J’sais pas qui a pondu ce manuscrit, mais il était bien chargé ce jour-là. Une école de magie, des adolescents, des bracelets, des pouvoirs, un secret … Waw, ça en fait des trucs perchés. Le pire là-dedans, c’est qu’il y a une petite formule à réciter. Tout autant alambiquée que le reste, d’ailleurs. Je souris, et profite que le moineau s’en aille pour refermer la fenêtre. Allez, dodo.

[…]

Les fesses sur ma couette, mes coudes sur mes genoux et ma tête entre mes mains, je prends une pause après ma seizième réécriture. Y a pas à dire, je planche dessus, mais … C’est peut-être bête, mais j’ai du mal à réfléchir. La lettre cheloue me trotte dans la tête en permanence en fait, avec ses phrases étranges à la fin. Je sais que ce n’est rien de plus que les élucubrations d’un type dérangé qui s’est trompé d’adresse, mais reste que je me demande ce que ça fiche réellement ici, surtout quand le postier avait une allure si … Unique.
Bis repetita, je soupire encore. Ça me coûte rien de tenter, hein ? Il n’y a ni caméra, ni spectateur, alors …

« - Où que tu sois … je fais appel à toi sur les ailes de ces mots qui se déplacent, quelle que soit la distance, traverse le temps et l’espace… »


Je me sens con rien qu’à dire ça. On dirait un enfant qui croit à des …
   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 27 Déc - 17:03
Salutations à toé, jeune padawan ! **

Bienvenue parmi nous ! Wink
Bienvenue  chez les  fous ! **

Bon, j'suis désolé, certains paragraphes sont assez standards et pas méga personnalisés mais j'ai peur d'oublier des informations (et j'avoue ne pas savoir comment reformuler certains paragraphes ! xDDD) ! ^^'
Mais j'fais de mon mieux pour ajouter des p'tits mots par-ci par-là à ton attention. :p

Pour suivre l'avancée administrative de ta fiche, je te redirige vers ce sujet : clique sur moi.
Chose exceptionnelle à noter : j'ai pensé à te rajouter avant de faire mon message de bienvenue ! xDDDD

Si tu as le moindre souci, n'hésite pas à contacter Lyssandra / Akane / Kristoffer, Reku ou moi-même.
Nous sommes disponibles par mp sur le forum, sur la CB de temps à autre (j'avoue, quand je suis là, je me connecte uniquement si je vois des gens connectés ! xDDDD), ou sur le discord du forum (tu trouveras le lien pour y accéder dans le cadre "Les News" sur la PA). ^^

Lorsque tu auras terminée ta fiche, n'hésite pas à me le signaler juste en dessous de ce message, et dans le titre de ta fiche pour que l'un des administrateurs puisse venir faire ta première modération. Wink
Bon, j'avoue une nouvelle fois, c'est surtout pour moi ! xDDD Je n'ai pas forcément les yeux en face des trous en ce moment, et comme c'est moé qui check souvent les fiches et qui vais voir mes collègues pour savoir qui modère qui, j'avoue que deux messages valent mieux qu'un ! xDDD

Information de dernière minute, tirée d'on ne sait quel journal, écrite par on ne sait qui :
"J'ai entendu dire qu'en plus des fous, nous avions des cannibales sur le forum.
Mais comme déjà dit, tu as l'immunité du nouveau jusqu'à ce que tu te fasses validé !
Passé ce délai et ta validation, je ne réponds plus de rien ! Wink"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 27 Déc - 19:49
Oyo !

Merci à toi, de ce bienvenue !

Et donc, voici, fiche terminée hé hé

Si j'ai bien suivi, je propose seulement mon pouvoir pour le moment, et je plancherais dessus si le principe est accepté, c'est ça ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 30 Déc - 9:49
Coucou Billy ! **

Merci beaucoup pour ta patience et pardonne moi de ne pas avoir posté plus tôt ce message t'indiquant qui allait s'occuper de toi. Wink

*roulement de tambours...*

Et c'est Reku qui va s'occuper de toé ! **

Il ne devrait pas tarder à passer sur ta fiche ! Wink
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 2 Jan - 15:16
Hey !! Me voici pour ta première modération o/ Je n'ai pas trouvé grand chose, mais il n'y aura malheureusement pas tout dans celle-ci, le pouvoir viendra la prochaine fois, on doit en discuter avec Cony et on a pas eu trop le temps, ni l'un ni l'autre xD Désolé :/ Si des propos te blessent ou chiffonnent, n'hésite pas à me le dire en PV que je puisse m'améliorer, et si c'est le cas, désolé, ce n'est pas le but :/

Dans le physique : "Dernier truc, j’ai une tâche de vin en forme de poire sur la fesse gauche." Une tâche de vin ? oo Je ne sais pas trop si c'est possible d'avoir une tâche de vin xD A moins que ça soit une expression désignant une tâche de naissance, c'est possible oo Si c'est bien de cela dont il s'agit, je te laisse me le confirmer ;D

Dans le caractère : "Je suis plutôt poli, voire même drôle parfois – il vaudrait mieux, c’est mon métier." Hum, ce n'est pas une critique, mais je vois mal le mot voire utilisé dans ce contexte, poli voire drôle ? En fait, je ne vois pas trop le rapport entre les deux, ça sous entend qu'après poli un peu plus fort y'a drôle, mais être poli et drôle sont pour moi différent, du coup cette formulation me dérange oO

Dans l'histoire : "Suite logique, les gens se sont lassés, et m’ont oublié – assez pour qu’on me refuse même la plus miteuse des celles, car l’on me sait trop peu désiré pour la remplir." Juste un petit problème, je pense que tu voulais dire salle au lieu de celle o/

Un plus gros problème par rapport à l'oiseau : on ne peut pas l'identifier, mais surtout, il ne resterait pas à la fenêtre à t'attendre, il peut y passer à travers xD Du coup l'oiseau ne restera pas à la fenêtre à t'attendre, il va falloir modifier ça :/

Ton personnage prends des petits boulots, mais il me semble qu'à ce moment-là, il a 16 ans, non ? Du coup, à 16 ans c'est pas facile du tout d'avoir un job légal, du coup, il a fait comment ? Des jobs illégaux ? Par des proches ?, etc ? Il serait bien de développer cette partie Very Happy

Voilà pour aujourd'hui ** Je viendrai (très probablement), avec le pouvoir la prochaine fois o/ Si tu as des questions ou quoi, n'hésite pas o/ Bonne journée ! Very Happy
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 17 Jan - 17:43


Première relance



Bonjour à toé !

Cela fait 15 jours que nous sommes sans nouvelles sur ta fiche. Où en es-tu ?
Ca avance comme tu veux ?
As tu besoin d'aide pour quelque chose ?

N'hésites pas à faire un rappel par semaine pour nous signaler que ta fiche avance ou que tu as besoin de plus de temps, mais que tu es toujours là ! ^^

Si tu as le moindre souci, n'hésites pas à contacter Reku ou moi-même. Wink
Cette semaine, comme Reku n'est pas là, n'hésite pas à m'envoyer un mp si tu as le moindre souci.

Si nous n'avons aucune réponse de ta part d'ici quinze jours, ta fiche sera archivée le mercredi 31 janvier 2018 (mise à jour faite avec un jour de retard).
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» X OR
» The Miz bientôt dans un film français !
» SGU en Français !
» Bilbo le hobbit - le film
» Version N°15 : Bang bang you're dead !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Eternia :: Dossiers magiques :: Dossiers-
Sauter vers: