Kaerme - Umbra - Présentation en cours

 :: Dossiers magiques :: Dossiers :: Dossiers terminés :: Umbra Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 22
Age : 14

Fiche Technique
Pouvoir: Aérokynésie
Partenaire: En recherche
Statistiques: 20/40/45
Dim 2 Avr - 13:17

   

Kaerme Plitsky
"Suis le papillon, à travers les cieux, il te guidera vers ton avenir."

Partie RP

   "Mon nom est Kaerme Plitsky et je suis une fille de 16 ans. Je peux contrôler le vent et ses caractéristiques et je suis actuellement dans la classe Umbra. Mon principal défaut est mon habitude de me moquer des autres et de les sous-estimer, et ma qualité majeure est d'avoir de bonnes capacités intellectuelles."

   
► Zone: Merlin.
   ► Partenaire: Aucun choisi pour l'instant, mais je suis preneuse.
   ► Taille: 1 m 60.
   ► Poids: 48 kg.
   ► Arme: Une broche en forme de papillon --> Un bouton est dissimulé près de l'aiguille, et il suffit d'une pression pour que la broche se transforme en une lance.
   ► Ville Natale: Moscou.
   
   

   
Partie IRL

   
► Pseudo(s) fréquent(s): Balty.
   ► Tu as quel âge? 13 ans.
   ► Tu nous a trouvé où ? Sur Google.
   ► Comment tu trouve le forum? Très beau et agréable, trop tentant de s'y inscrire :3
   ► T'as un autre compte? Lequel? Non.
   ► T'as pas un truc à nous dire hein? Nope.
   ► Code du règlement: Le paradis n'est pas ici.
   

   
Physique (2 lignes)

   
Tu es seule face à un miroir, un miroir net et propre, où se reflète ton image à la perfection. Une copie conforme de ta personne dans les moindres détails. Pas un caractéristique ne passe à la poubelle entre ton reflet et ton corps. Tu portes une main au morceau de verre, et tu t'observes, tu regardes cet être qui copie tes mouvements. Ta longue chevelure te tombe jusqu'aux coudes. Tu la noues souvent en deux nattes, pour bien montrer la couleur noire corbeau de tes cheveux, en la faisant ressortir grâce à deux élastiques blancs. Tu observes à travers la glace tes yeux bleus lagons, si intenses et innocents. C'est étrange de se faire observer par soi-même, ne trouvez-vous pas ? Pourtant, tu ne baisses pas les bras, et tu comptes bien aller jusqu'au bout de ton observation, pour voir ce qui ne va pas chez toi. Ton regard glisse de ton visage plutôt fin à la carnation pâle, à ton corps mince et frêle. Tu portes sur toi des vêtements simples et amples, que tu ne jetterais pour rien au monde tellement ils te sont précieux. Un sweat-shirt blanc et souple repose sur tes frêles épaules, et tu portes un leggings noir qui colle à ta peau. Rien de décolleté ou de trop voyant, tu ne veux pas te faire remarquer. Tu retires ta main du miroir, pour la regarder, à la simple recherche d'un problème. Rien à signaler d'anormal, ta main osseuse et fine ne montre aucune anomalie. Tu regardes tes longs doigts de pianistes, pour porter observation sur tes ongles de fine épaisseur. Rien non plus de ce côté-là. Tu décides de poser ton regard sur ton maigre ventre, puis sur tes jambes fines. Quelque chose te tracasse, qu'est-ce qui ne va pas avec toi ? Tu fronces tes fins sourcils noirs de jais pour observer tes chevilles creuses. Là, elle est là. Une cicatrice profonde et lourde de secrets repose au creux de ta cheville droite. Puis tu lèves les yeux pour observer à travers la glace la broche qui est accrochée à ton vêtement. Une simple broche avec un papillon, mais signifiante pour toi. Tu ne tardes pas trop sur elle, et ton regard se pose automatiquement sur le miroir. Que cela soit dans la réalité ou à travers un morceau de verre, le sourire froid et mordant que tu esquisses donne la chaire de poule ...
   

   
Caractère (5 lignes)

   
Au fond, tu es le type d'adolescente qui cherche à se démarquer des autres, juste pour posséder son propre style de vie. Tu es un peu excentrique, ce qui t'a valu des remarques inutiles à ce sujet. Mais peu après, tu as montré ta facette d'élève insolente à tes professeurs lors de ton éducation normale. Répondre aux adultes, faire des farces et embêter le monde, c'est ta passion et ton activité favorite. Tu t'en es pris des punitions, mais pour toi, peu importe, tant que tu trouves ta place et que tu t'amuses. Tu et montres très sarcastique envers les autres, et tu as toujours une blague en ressource pour le montrer. Tu aimes te moquer de tes camarades où de tes proches, par simple plaisir et pour montrer ta joie de vivre. Tu sous-estimes souvent les autres, et tu as tendance à les prendre de haut. Tu te mets très vite en colère, et tu es impulsive. Ton sang ne fait souvent qu'un tour quand on ose te faire une remarque. Tu as un caractère plutôt violent en dépit de tes capacités intellectuelles élevées. Tu es à première vue une personne qui semble aimer se battre, et ce n'est que la vérité. Depuis qu'un élève de collège a goûté pour la première fois à ton poing, tu n'arrives plus à te passer de cette violence que tu as comme collée à la peau. Tant pis, tu es comme tu es. Tu n'es pas du genre timide et réservé, mais plutôt égocentrique, virulent. Tu n'hésites pas à dire aux gens leurs quatre vérités, même s'il est vrai que tu y vas un peu fort parfois. Tu as besoin de te faire remarquer, de te faire aimer surtout. Toujours à détendre l'atmosphère et à baisser la tension lors de coups durs, les gens ont souvent besoin de toi en tant qu'amie et inversement. Même si certains n'aiment pas ta prétention et ton sens de l'humour osé, ils semblent tout de même la supporter.
   

   
Histoire (10 lignes)

   
Tu es née normalement, comme tout les autres enfants. Il n'y a eu aucune entrave à l'accouchement, rien qui ai pu empêcher la naissance d'un être tel que toi. Ta mère était d'une douceur inimitable et d'une gentillesse doublée d'un instinct surprotecteur. Ton père, lui, était la plupart du temps absent. Ta mère ne cessait de te dire que ton géniteur avait du travail, mais toi tu traduisais cela comme un abandon. La preuve, il n'a pas été là quand tu as eu besoin de lui. Bref, tu as grandi, jusqu'à atteindre l'âge de tes six ans, tu es alors rentrée en CP comme tous les autres enfants. Tu habitais à Moscou, en compagnie de ta mère, et quelques soirs par an, ton père venait vous voir. Tu prenais toujours le soin de dire que tu étais fatiguée pour avoir à éviter ton géniteur. Généralement, il t'offrait des cadeaux, tous aussi stupides les uns que les autres. Forcément, faute de ne t'avoir quasiment jamais vue, il ne connaissait pas tes goûts, et tu te retrouvais avec des poupées aguicheuses. Tu avais secrètement envie de leur arracher la tête pour les passer au micro-onde, mais ta mère t'assurait de les garder pour faire plaisir à ton père. Tu es donc entrée en classe, et tu t'es tout de suite fait remarquer par ton comportement et tes capacités, aussi bien par les professeurs que par les élèves. Au niveau de ton intelligence, ton institutrice était plutôt impressionnée, mais lorsqu'elle t'a vu à l'oeuvre sur ton comportement, elle s'est aussitôt refroidie. A vrai dire, un gosse de ton quartier qui fréquentait la même école que toi a eu la mauvaise idée de te provoquer sur la broche que tu portais tout le temps sur ton vêtement. Tu as carrément humilié le pauvre garçon qui s'est vite retrouvé recroquevillé à terre, des larmes pleins les yeux. Tu avais ricané d'un air tellement machiavélique et sadique que tous les camarades que tu t'étais fait on tout de suite arrêté de te fréquenter. C'est là qu'on commencé de douces moqueries jusqu'à arriver en "Sorcière, vas crever." Tu l'as eu plusieurs fois cette phrase, écrite sur tes vêtements de sports, tes feuilles et tes cahiers, ou même ton casier. Et ta mère disait que ce n'était rien. Tu en avais parlé à ton père au téléphone, voilà ce qu'il t'avait dit, sans aucun scrupule : "Oui, oui, c'est bien ma chérie. Je dois y aller, au plaisir de te reparler." Tu étais tellement en colère, qu'il t'ignore ainsi, que ta mère t'ignore ainsi, et que tu te fasses traiter comme une moins que rien. Alors tu leur as montré, avec ton sourire terrifiant habituel, que tu n'étais pas une sorcière. Tu as pris une personne au hasard, et aussi froussarde qu'elle avait pu être, elle avait bien rigolé après. On avais présumé que tu pouvais tuer des gens en claquant des doigts, et les transformer en appelant le pouvoir des papillons. Tous rassemblés dans la cour de récréation, tu avais demandé à une fille de s'approcher, et tu avais brandi ta main aux cieux, avant de scander :

"Par le pouvoir des papillons, je vais te transformer en ... Mort-vivant !"

Bien sûr ce n'était qu'une sottise, mais tout le monde avait hurlé de peur. En vérité, il ne s'était rien passé et toi tu riais aux éclats. Comment avaient-ils pu croire une seconde que tu avais des pouvoirs magiques ? Ce n'est qu'après quelques secondes que les personnes ont compris que tu n'avais en aucun cas des caractéristiques spéciaux. Ils avaient commencé à rire nerveusement, puis à éclater en un fou rire dément. Toi, tu étais toute fière que l'on rie de cette blague insensée. Peu après, tes camarades s'étaient excusés de t'avoir traité injustement de sorcière, et tu leur avais pardonné. Tu continuais quand même de les taquiner et de te moquer d'eux, d'être violente envers ceux qui t'embêtaient et de vivre ta vie. Ta popularité avait augmenté, si bien qu'en entrant au collège, la plupart des personnes t'admiraient pour ta franchise. Tu as toujours gardé ton insolence envers les professeurs, et tu avais le don de les agacer. Puis tu étais tout juste passée au lycée, lorsque c'est arrivé. Tu dormais paisiblement, d'un seul oeil, lorsqu'un oiseau étrange avait lâché une lettre accompagnée d'un cube noir. Tu t'es tout de suite précipitée sur la lettre, qui t'était adressé. Tu l'avais longuement lu et relu. C'était une certaine académie Eternia, ils t'avaient choisi. Tu avais donc préparé des affaires, de simples choses. Juste tes vêtements du moment, toujours accompagnés de ta broche en forme de papillon, hors de question de partir sans elle. Tout en effleurant le cube noir, tu avais prononcé les mots nécessaires à ta nouvelle vie, sans même un au revoir pour ta famille :

"Où que tu sois ... je fais appel à toi sur les ailes de ces mots qui se déplacent, quelle que soit la distance, traverse le temps et l’espace ..."
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132

Fiche Technique
Pouvoir: Destruction d'objets
Partenaire: Akane Morihiga
Statistiques: 35/35/34
Dim 2 Avr - 13:18
Bienvenue officiellement et bonne chance pour terminer ta fiche ;3

_________________


Autres :3:
 


Amélya te regarde en #993366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Age : 14

Fiche Technique
Pouvoir: Aérokynésie
Partenaire: En recherche
Statistiques: 20/40/45
Dim 2 Avr - 13:25
Merci ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 184
Age : 18

Fiche Technique
Pouvoir: Contrôle de la pression
Partenaire:
Statistiques: 35/10/64
Dim 2 Avr - 13:41
hey, hey, bienvenue!

_________________
Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Age : 14

Fiche Technique
Pouvoir: Aérokynésie
Partenaire: En recherche
Statistiques: 20/40/45
Dim 2 Avr - 13:42
Hey et merci à toi ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24

Fiche Technique
Pouvoir: Localisation dans l'espace
Partenaire:
Statistiques: 10/45/55
Dim 2 Avr - 15:03


Félicitations Kaerme Plitsky !



Félicitations ! Tu as complété ta fiche personnage avec brio ! Te voici prêt/prête à aller jouer dans le monde d'Eternia ! Tu as été ajouté au groupe Umbra, mais pour une expérience optimale, pense bien à te recenser ! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, faire une demande de RP dans cette section et flooder ici!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter ton staff chéri qui est Akane Morihiga, Reku et Amélya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Tom Aiko, fiche de présentation. [EN COURS]
» Présentation en cours : Kaede Uriyama
» Le clan Umbra, présentation complète
» Alassië - Présentation en cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Eternia :: Dossiers magiques :: Dossiers :: Dossiers terminés :: Umbra-
Sauter vers: